18 points-clés pour une page d’atterrissage efficace

L’objectif d’une page d’atterrissage (landing page) n’est pas uniquement de présenter une offre mais bien de convertir. Voici 18 points-clés pour une page d’atterrissage efficace.

créer une landing page efficace

La landing page ou « page d’atterrissage » est une page ciblée et optimisée conçue pour la réalisation d’un objectif de conversion précis (vendre un produit, capter un e-mail, obtenir un devis…). Il existe donc différents types de landing pages : « de types clickthrough » (qui jouent le rôle d’intermédiaire entre l’annonce publicitaire et la page d’achat), « formulaire d’inscription » ou « page de génération de lead », page de vente…

L’objectif d’une page d’atterrissage n’est pas uniquement de présenter une offre mais bien de convertir (quantifiable). A ce titre, une landing page doit être constamment améliorée et optimisée pour augmenter le taux de conversion. Il s’agit de  retirer toutes les « frictions » (= tout ce qui peut faire hésiter un utilisateur) qui empêchent la conversion et font perdre des ventes. Pour créer une landing page efficace, nous vous suggérons de prendre en considération 18 critères.

Les 18 points-clés pour une page d’atterrissage efficace

Une page d’atterrissage répond bien entendu aux spécificités de votre métier et de votre positionnement. Il existe malgré tout des bonnes pratiques à prendre en compte lorsque vous concevez ou optimisez votre landing page.

Les points clés listés ici ne ne sont pas des règles intangibles. Ces critères devront être testées afin de déterminer ce qui fonctionne réellement pour votre site.

  1. Le design
  2. Le titre de la landing page
  3. Les sous-titres
  4. Le texte
  5. L’offre
  6. Indicateurs de confiance et de crédibilité
  7. Boutons de « call-to-action »
  8. Formulaires
  9. Liens sortants
  10. Images et vidéos
  11. Ligne de flottaison
  12. L’optimisation pour mobile
  13. Le référencement
  14. La vitesse de chargement
  15. La page de remerciements
  16. Le suivi des conversions
  17. Tester sa page d’atterrissage
  18. Une landing page par segment

1. Le design :

– Le design de votre page impacte nécessairement la façon dont les visiteurs perçoivent votre produit ou service et donc vos taux de conversion
– Une landing page aux finitions pauvres perdra nécessairement en crédibilité aux yeux du visiteur
– Pour certaines entreprises, une page d’atterrissage extrêmement longue (on en voit qui font jusqu’à 10 écrans de long) transformera mieux. Parfois, une page ultra-simple tenant dans un écran obtiendra les meilleurs résultats. Seuls les tests peuvent le déterminer.

2. Le titre de la page d’atterrissage :

1. Le titre de la landing page doit capter l’attention
2. Il doit montrer immédiatement la valeur de votre offre
3. Il doit être cohérent par rapport aux textes des annonces et bannières pointant vers votre landing page.

3. Les sous-titres :

1. Les sous-titres de votre page doivent être clairs et concis
2. Ils doivent frapper l’esprit et inciter à lire plus en détail
3. Ils doivent répondre à des points précis qui pourraient gêner l’utilisateur ou pointer du doigt une qualité forte du produit

4. Le texte :

1. Tout ce qui peut faire hésiter un visiteur quant à la crédibilité de votre site vous fera perdre des ventes
2. Donneriez-vous vos coordonnées bancaires à un ecommerce avec des fautes d’orthographe ?
3. Expliquez les bénéfices de votre offre
4. Répondez à toutes les objections qu’un utilisateur pourrait avoir sur votre produit ou service
5. Utilisez des paragraphes aérés et concis
6. Faites des phrases courtes et percutantes
7. Variez les formes de texte : citation, questions/réponses, liste de points, phrase clé…

5. L’offre :

1. L’idéal est de n’avoir qu’une seule offre par page
2. Enlevez un maximum de barrières entre l’utilisateur et votre offre
3. Donner à voir et à tester au maximum votre produit avant achat : une vidéo du produit ou de ce que l’on va trouver « à l’intérieur » de l’offre payante (ex : un tutoriel sur votre outil), une démo, un extrait gratuit de votre livre, une offre d’essai à 1 euro, un test en ligne sans avoir besoin de s’inscrire…

6. Indicateurs de confiance et de crédibilité :

1. L’utilisateur a besoin d’être rassuré. Sortir sa carte ou donner son email n’est pas un geste anodin sur Internet.
2. Pour les entreprises B2C, ajoutez des témoignages clients éventuellement avec une photo pour les humaniser
3. Ajoutez les logos des entreprises clientes ou partenaires et des citations de dirigeants ayant travaillé avec vous
4. Ajoutez les logos et citations des blogs, journaux et télévision ayant parlé de vos solutions
5. Mettez en valeur les labels et prix reçus
6. Mettez en valeur les notes reçues (si elles sont bonnes) par votre entreprise sur les sites d’évaluation comme Trip Advisor ou sur le Google Play pour une application mobile.
7. Affichez les logos permettant de rassurer l’acheteur en ligne : sceaux de sécurité, normes, certifications, moyens de paiements disponibles, transports et livraison…
8. Un numéro de téléphone et une adresse permet parfois de rassurer l’acheteur

7. Boutons de « call-to-action » :

1. Indiquez très clairement à l’utilisateur ce qu’on attend de lui grâce à une incitation à passer à l’action placé à côté d’un bouton bien mis en évidence
2. Utilisez le bon wording pour provoquer l’acte d’achat ou la prise de contact : « Acheter maintenant », « Essayer gratuitement », « Terminer mon achat », « Demander mon devis gratuit », « Télécharger maintenant », « Le nouvel eBook ici »…
3. Utilisez les couleurs et jouez sur la grosseur du bouton pour augmenter vos taux de conversion
4. Le bouton de « call-to-action » doit être visible au-dessus de la ligne de flottaison afin que l’utilisateur n’ait pas à dérouler la page
5. N’hésitez cependant pas à répéter votre bouton de « call-to-action » tout au long de votre page

8. Formulaires :

1. Travaillez le texte mettant en valeur l’offre et les bénéfices pour le client : pourquoi l’utilisateur aurait-il raisons de s’inscrire ou de laisser son email ?
2. Si vous utilisez un formulaire de contact ou de capture d’email, enlevez les champs inutiles. Chaque champs supplémentaire vous enlève (généralement) des chances de convertir le lead. Si possible, ne laissez qu’un champ : celui de l’email.
3. Rendez la tâche facile au visiteur avec des champs bien nommés, une explication de l’information attendue dans le champs, un « tool tip » avec des explications supplémentaires lorsque l’utilisateur passe sa souris, une coche verte quand le champs est correctement rempli…
4. Utilisez des boutons clairs et visuels pour valider le formulaire

9. Les liens sortants :

1. Enlevez tout lien inutile sur votre landing page notamment dans le header de votre page.
2. Enlevez la navigation, le fil d’ariane, le lien sur le logo renvoyant vers la page d’accueil
3. Les liens sortants vous feront perdre inutilement des utilisateurs hésitants ou cherchant de l’information complémentaire.

10. Les images et les vidéos :

1. Une landing page doit s’adresser à tous les utilisateurs pour ne pas perdre des ventes : les visuels, les frileux, les pressés…
2. Le texte répond aux problèmes d’une partie seulement des visiteurs.
3. L’utilisation de photos et de vidéos permet de capter l’attention des autres.
4. Ajouter des images et des photos à la fois pour illustrer ou renforcer votre propos et pour rendre la lecture moins fastidieuse.
5. Une vidéo présentant rapidement et de manière intéressante votre solution en haut de page permet dans certains cas d’améliorer fortement les taux de conversions.
6. Utilisez de beaux visuels et des vidéos professionnelles afin de ne pas tuer votre crédibilité

11. La ligne de flottaison :

1. La ligne de flottaison est la ligne en-dessous de laquelle les utilisateurs doivent descendre pour continuer à lire le contenu de la page.
2. Une landing page peut être longue mais les informations essentielles et le bouton de call-to-action doivent être accessibles en un clic par l’utilisateur.

12. L’optimisation pour le mobile :

1. Optimisez votre page d’atterrissage pour les appareils mobiles, smartphones et tablettes
2. Oublier le mobile reviendrait à perdre 25 à 50% de vos ventes

13. Le référencement :

1. Soignez le référencement et les mots-clés de votre landing page afin de mieux vous positionner dans les moteurs de recherche et d’acquérir du trafic gratuit
2. Soignez vos titres et sous-titres pour recouper des expressions véritablement tapées sur Google par les utilisateurs recherchant des solutions comme celles que vous avez à offrir
3. Quand bien même votre stratégie ne serait axée que sur la publicité payante, la pertinence de votre page et son positionnement sur des mots-clés a un impact sur votre taux de conversion et sur votre coût par clic notamment sur Google Adwords.

14. La vitesse de chargement de votre page :

1. Optimisez la vitesse de chargement de votre site en réduisant par exemple la taille des photos.
2. Après 3 secondes de chargement de votre page, c’est 40% de vos utilisateurs qui quitteront votre site.
3. Pour tester la vitesse de votre page et trouver des pistes d’amélioration, testez Google Page Speed, Pingdom ou GTmetrix

15. La page de remerciements :

1. Optimisez votre page de remerciements qui s’active après conversion en offrant quelque chose de valeur à la fois pour vous et pour l’utilisateur.
2. Ce bonus peut être un lien vers un guide sur votre site par exemple ou une bon de réduction à faire valoir sur un produit.

16. Suivi des conversions :

1. Traquez chacune de vos conversions afin de suivre l’évolution de votre page : trafic généré, nombre de conversions, taux de conversions, pertes dans le tunnel de conversion…
2. Ne pas suivre vos conversions revient à chasser de nuit à la grenade.

17. Tests A/B :

Les Tests A/B permettent de modifier vos landing et d’envoyer la moitié de vos visiteurs vers une version et l’autre moitié vers la seconde afin de constater statistiquement si votre modification a un impact sur vos taux de conversion.

18. N’ayez pas qu’une seule landing page :

1. Vos visiteurs viennent de nombreux canaux de communication
2. Avec des profils, des problèmes ou des façons d’exprimer leurs problèmes différents
3. Ne créez pas une landing page générique
4. Créez une page par segment
5. Créez autant de landing page que vous avez de façons de régler le problème de vos utilisateurs
6. Plus vos landing pages seront pertinentes par rapport à vos annonces et aux problèmes de vos utilisateurs, plus vous convertirez.

Quicksprout a édité une infographie reprenant les éléments clé d’une bonne landing page, épinglée par Patrick Vallon sur Pinterest

Retrouvez de nombreux autres exemples de landing pages sur ce Tableau Pinterest landing page, mis à jour régulièrement par la communauté.

Maintenant, à vous de jouer !

 

(D’après Comment créer une landing page ? par Rudy Viard)

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *