Comment se planter sur les médias sociaux : le guide indispensable

Votre stratégie sur les réseaux sociaux est elle rentable? D’ailleurs savez vous comment l’évaluer ? Encore un article indispensable écrit avec humour et clairvoyance par l’excellent Avinask Kaushik, qui nous donne des pistes pour se planter sur les réseaux sociaux… ou pas.

Facebook, au dernier comptage, totalise 1,5 milliards d’utilisateurs mensuels actifs. YouTube compte 1,2 milliards d’utilisateurs (regardant 6 milliards d’heures de vidéo).Instagram c’est un nombre d’utilisateurs estimé à 400 millions.

Ce sont des chiffres gigantesques.

Je crois que toute personne avec un peu de temps disponible et une connexion internet devrait être sur les Média Sociaux. Les bénéfices sont nombreux. Facebook vous permet de rester proche des gens que vous choisissez. YouTube a démocratisé les divertissements et l’éducation. Instagram vous permet d’exprimer votre créativité et d’absorber les idées des autres. Twitter, Pinterest, Google+ ont également un rôle à jouer.

Utilité des réseaux sociaux pour les humains ? check !

 

Mais qu’en est-il des média sociaux pour les entreprises ? Pour les sociétés petites ou grandes, en Inde, au Japon ou aux Etat Unis ?

Cela se résume à deux questions importantes :

1. Ces tailles d’audience si importante impliquent-elles que votre business doive aussi utiliser ces média sociaux ?

2. Si oui, votre participation doit-elle être la même que celle d’un particulier ?

Je pense que l’on n’a pas répondu à la première question. On a dit aux entreprises : Les données d’audiences sont ENORMES. La deuxième question n’a pas non plus eu de réponse. Mais parce les entreprises essaient de se vendre (faire le souteneur littéralement dans le texte …), c’est devenu une stratégie par défaut.

L’hypothèse c’est : Grosses Audience Sociales + Gros « racolage » = Gros Profits « Sociaux ».

Grosse erreur.

Vous le savez bien-sûr car, pour le cas de votre entreprise après 5 années d’investissement dans les média sociaux, cela ne s’est pas vérifié. Et même les personnes qui ont motivé votre investissement dans les Média Sociaux, Les Gourous, ont à contrecœur accepté cette réalité.

Je pense que c’est une erreur de ne pas répondre aux 2 questions ci-dessus, que c’est une erreur d’être tenté par les chiffres d’audience et ne pas comprendre comme fonctionne en réalité les média sociaux (flux, home page, personnalisation, ranking et plus encore…).

Donc corrigeons cette erreur.

Dans ce billet examinons en détail chaque Média Social, regardons ce que les marques B2B et B2C font aujourd’hui, afin d’en tirer des leçons en ce qui concerne la question :

1. Votre entreprise doit être ou ne pas être sur les média sociaux,

2. Si oui, quelle devrait être votre stratégie de contenu (et de marketing).

 

Ce billet est découpé selon les parties suivantes :

1. Particuliers vs Entreprises, Indicateurs clé de succès, Structure S-T- D-C (See-Think- Do-Care) et test de MoR.
2. Facebook pour les entreprises.
3. YouTube pour les entreprises.
4. Google+ pour les entreprises.
5. Pinterest pour les entreprises.
6. Twitter pour les entreprises.
7. Instagram pour les entreprises.

Vous pouvez bondir sur le réseau social de votre préférence mais il est chaudement recommandé de prendre connaissance du contenu stratégique expliqué dans le paragraphe « Considérations d’ordre Supérieur » immédiatement ci-dessous. Cela vous donne un nouveau regard critique sur la question, si vous manquiez ce paragraphe, vous ne comprendriez pas pourquoi je dis qu’il faut que vous arrêtiez immédiatement tous vos efforts sur Tweeter.

Prêt à prendre connaissance de quelques vérités de base ? Alors allons-y.

« Considérations d’ordre supérieur »

Il y a beaucoup de choses avec lesquelles vous ne serez pas en accord dans ce billet, il est toujours difficile d’accepter la preuve que l’on a tort. Nous sommes humains. Mais si vous lisez attentivement cette partie, cela vous donne une opportunité pour vous de lire la suite de ce billet (ce qui j’en suis convaincu vous apportera des bénéfices –ceci après avoir changé votre stratégie bien entendu)

Particulier par rapport à Entreprise

Vous venez de lire ce qui est écrit ci-dessus mais j’insiste sur le fait que ce billet de traite pas de la

question : les particuliers devrait-ils utiliser les Réseaux Sociaux ? Ils doivent les utiliser.

La semaine dernière j’ai posé la question suivante : Quel est le but de Pinterest ? Pour l’entreprise ? Pouvez-vous m’éclairer sur ce point ?

Beaucoup m’ont gentiment répondu. La plupart des réponses traitaient de ce que vous devriez faire sur Pinterest ou qui est sur Pinterest. Ces réponses aident mais j’essayais de comprendre pourquoi une entreprise devrait être sur Pinterest.

Le fait que vous et moi trouviez de la valeur à être sur un réseau social n’implique pas qu’une entreprise doive y être systématiquement. (Voir les exemples plus bas)

Il est bon de séparer la notion de valeur pour un particulier de la notion de valeur pour une entreprise.

Les mesures du succès

Tout projet d’entreprise devrait générer de la valeur à court terme et espérons-le, aussi à long terme.

Dans mon billet d’octobre 2011 Sociaux. J’ai créé 4 mesures pour quantifier cette valeur :

Taux de conversation (Conversation rate- (CoR)) : le rapport de nombres de commentaires par post,billet, vidéo, pin etc. sur le nombre total de followers ou de fans de la page.

Taux d’amplification (Amplification rate-(AmR)) est le rapport de nombre de partages (ou retweet ou réépinglage etc..) par billet sur le nombre total de followers ou de fans de la page.

Taux d’applaudissement ( Applause rate-(ApR)) est le rapport de nombre de favoris, ou j’aime , +1 , ou favoris par billet sur les nombre total de followers ou de fans de la page.

Valeur Economique (EcV) est la valeur de revenus à long et court terme (Chiffre d’affaire ?).Faites-vous de l‘argent en étant sur les réseaux sociaux ?

En utilisant un outil comme « True Social Metrics »  vous pouvez créer un tableau de bord centralisé de la mesure de votre action sur les réseaux sociaux.

metric pour les media sociaux

 

 

Référez-vous au billet suivant pour voir le détail des modes de calcul de chacune de ces mesures.

Pour la suite de cet article, je vais utiliser les 3 premières mesure pour capture l’essence de l’Engagement Social et l’impact de Marque, et la dernière pour mesurer l’impact sur le business.

Une façon d’avoir une discussion simple et réfléchie avec les Gurus de Media Sociaux et avec votre patron.

PS : Certains promeuvent la croyance que la valeur de la présence sur les réseaux sociaux réside simplement dans les impressions laissées par la présence sur les Média sociaux.  « Donc si personne ne réagit sur votre fil tweeter, au moins ils l’ont vu ».Comment le savez-vous ? » C’est OK si personne n’engage durant les 3 secondes d’  « auto-play* » cela crée toujours une impression mémorable (*auto-play : vidéo, Vine, GIF animés dans le fil tweeter sont maintenant en mode « auto-play »).

Comment vous savez cela ? Je pense que la meilleur mesure du succès sont les 4 critères décrits ci-dessus (interaction/action/résultats réels).Mais si vous croyez aux assertions mentionnées précédemment, vous devriez les prouver par l’expérimentation. Ce n’est pas si difficile. Voir l’article Leçon 1 et 2 sur la preuve de la causalité. L’impact ne doit pas être forcément sur le Chiffre d’Affaires. Cela peut être une mesure de notoriété comme « Probabilité de recommander » sauf à prouver réellement cela, des impressions c’est juste comme vendre du vent.

Le Business Framework

Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog vous savez peut-être que l’unique chose importante qui y est exposée est un simple « framework » que vous pouvez appliquer à l’ensemble de votre stratégie digitale. Cela couvre le contenu, le marketing et les mesures. Il s’agit du See-Think- Do-Care.

Le framework n’est pas un tunnel. Sa beauté c’est qu’il se détache de l’égoïsme de l’entreprise centrée sur elle-même et traite purement des questions d’audience (les différents types de publics).

Si l’entreprise a la possibilité d’engager un type d’audience, quelle intention exprime cette audience à travers son « attitude digitale ». De ce fait une audience n’est pas qualifiée uniquement en fonction de critères sociaux- démographiques mais en fonction de l’intention d’achat (intent)

 

See think Do Care

Chaque média/canal marketing apporte des solutions à certain types d’audience. Par exemple le SEA apporte des solutions pour les cibles de type THINK et DO. Les média sociaux s’adressent en premier aux audiences de type SEE et THINK (YouTube principalement pour cette dernière – commentaire du traducteur). Dans le cas d’une stratégie de contenu CARE, certains média sociaux également peuvent être adaptés. Ne pas attendre de vente à court terme d’une activité réseaux sociaux quelle qu’elle soit, il n’y a pas d’intention de type DO sur les réseaux sociaux.

Mor Test

Cela se prononce « more » test. C’est l’acronyme d’un test que j’utilise souvent dans mes missions de consulting .Cela signifie : test de L’argent jeté du toit (Money off Roof test)

C’est un test simple : créeriez-vous plus de réactions sur les Média Sociaux si vous preniez tout l’argent investi dans les média sociaux et le jetiez du toit des bâtiments de votre

société ? Voici comment cela fonctionne : vous additionnez la totalité des coûts de vos programmes Média Sociaux : coûts salariaux primes comprises (employés dédié au Média Sociaux), cout d’agence, cout de production et d’achat de contenus, salaire des analyses, temps de l’encadrement etc. Puis vous retirez l’équivalent de ce montant en coupures de 5 $.Vous prenez l’ascenseur, ou les escaliers (c’est plus sain) pour grimper sur le toit des du bâtiment administratif de votre société. A l’heure de pointe vers midi vous balancez le cash du haut du toit ; lorsque les billets tombent en tourbillonnant les gens vont les attraper, twitter, écrire des messages sur Facebook, posteront des photos sur Instagram et bien sûr des vidéos sur YouTube. Mesurez toute cette activité Média Sociale.

Mor test : votre stratégie est elle rentable ?

Si l’activité Media Sociaux que vous mesurez est supérieure à celle obtenue à partir de vos plateformes Réseaux Sociaux actuelles, pourquoi êtes-vous sur les Média Sociaux ? Si vous voulez du simplement du buzz,utant balancer de l’argent du toit de votre société une fois par mois. Non ?

Vous verrez des exemples ci-dessous. La chaîne Google SMB (Small Medium size Business) a échoué totalement au MoR test. Ce n’est pas le cas d’Innocent. Toyota et Febreze ont échoué également, pas Galco. Le point important c’est que l’investissement dans les Média Sociaux a un coût. Non seulement le cout d’investissement sur les Média Sociaux eux même mais également ce que cela nous empêche de faire : le coût d’opportunité. Beaucoup des sociétés ci-dessous n’ont pas de sites adaptés smartphone. Leurs applications mobiles, lorsqu’elles existent, sont atroces. Lorsque vous les cherchez sur le web, si vous les trouvez, vous arrivez sur une page d’atterrissage sous-optimisée. La plupart n’ont pas de stratégie d’écran publicitaire avec Yahoo ! Leur programme d’email marketing laisse, littéralement, l’argent et l’amour du client sur la table. Certains on la pire page de recherche de prospects de toute la gente féminine.

( ?) Mais, ils ont toute de même une présence régulière sur les réseaux sociaux.

Si ces entreprises échouent au MoR Test, pourquoi ne pas les laisser prendre cet argent et investir dans les 6 ( ?) idées mentionnées plus haut. Le retour sur investissement est clair et direct.

Nous appliquerons le test de MoR au fur et à mesure que nous avançons dans l’article.

Ces considérations « d’ordre supérieur » étant faites, examinons chaque réseau social afin de déterminer si notre business B2B et B2C doit y être, et si oui, qu’elle devrait être notre stratégie de participation.

2 B2B : Facebook pour les entreprises.

Facebook, à juste titre, est le roi des média sociaux. Ses employés ont générés une croissance incroyable, ont innové pour tuer les réseaux sociaux existant précédemment et

on fait beaucoup d’argent. Leur stratégie sur le mobile est louée à juste titre.

Toute personne privée devrait être sur Facebook .Mais tout entreprise devrait-elle être sur Facebook ?

Ainsi que nous le ferons avec les autres Media Sociaux, examinons quelques bons et mauvais exemples en B2B et B2C pour arriver à une réponse optimale.

La page Google Small Business est un exemple de stratégie B2B.Avec 1,6 milliards d’utilisateurs actifs par mois sur Facebook, la théorie voudrait que ce soit le bon Media pour

toucher 28 millions de petites entreprises aux USA (plus de données impressionnantes sur les petites entreprises).

Nous savons tous parfaitement que les J’aime sont une mesure loin d’être parfaite. Son seul but est d’avoir une idée de la taille de l’audience non définitivement atteignable et

d’embobiner un top management crédule.

La page Facebook de Google dédiée aux petites entreprises enregistre 34 000 J’aime.

Small business sur Facebook

En moyenne, le taux d’amplification (AmR rate), mon indicateur média social le plus sacré est proche de Zéro) (Taux d’amplification (Amplification rate-(AmR)) est le rapport de nombre de partages (ou retweet ou réépinglage etc..) par billet sur le nombre total de followers ou de fans de la page.

 

étude réseaux sociaux

Ainsi personne ne croit que ce qui est publié par Google puisse passer le test : ce que vous dites est si incroyable et apporte tellement de valeur que je doive l’estampiller de ma marque et le faire suivre à tous ce que je connais.

Vérifiez ci-dessous

Le taux d’applaudissement (App lause Rate) est habituellement sous 10.

Je veux que vous pensiez à cela, D I X, pas sous 10 000 ou 10 millions .Pensez à la taille de Google .Pensez au nombre de gens qui engagent tous les jours des sujets marketing avec Google. Sur Facebook, Google en gère 10 (les bons jours).

Vous noterez aussi que le Taux de Conversation (Conversation Rate) est habituellement de 2 ou 3.

Récemment, les 2 mêmes entités (Plant Online Solutions et Deposit Capital) ont fait le même type de commentaire sans valeur ajoutée et l’un a répondu à l’autre.

Et personne de l’équipe Google Small Business en charge de la page Facebook ne semble se soucier suffisamment pour contacter ces 2 abonnés et comprendre ce qui se passe.

Actuellement, la page Facebook de Google Small Business continue de poster des messages deux fois par jour, sans prendre soin des Taux d’Applaudissement, d’Amplification Rate, ou de Conversation,

Vraisemblablement parce que quelqu’un, quelque part, employé/agence, doit contractuellement poster 2 messages par jour.

Des exemples de cet aspect « creux » dans chacun des post ci-dessous.

google_small_business_facebook_detail2 Alors pourquoi Google « pue » tant que cela ? (N.D.T : il dit bien pue !)

Oui, une partie est due aux changements de l’algorithme de Facebook qui tend à réduire le nombre de vos Fans qui verront organiquement votre contenu ; Et plus vous « puez » et plus Facebook, avec raison, réduira le nombre de fans qui pourront voir vos publications.

Mais la raison principale est due à la stratégie appliquée sur Facebook par Google et bien d’autres sociétés . Je l’appelle la stratégie de la « checklist ». Soyez sur Facebook parce que c’est sur la checklist du marketing. (Il n’y a que dans les sociétés US que le marketing ait un tel pouvoir)

La stratégie de la « checklist » ne donne aucune indication sur ce qui se passe réellement. Vous remarquerez que l’équipe marketing Small Business Google n’a jamais répondu à aucun commentaire, et n’a jamais engagé la conversation sur aucun sujet ni avec personne sur Facebook.

Est- cela avoir une présence sur les Réseaux Sociaux ? (N.D.T : l’équipe marketing de Google Small Business a du faire son autocritique après de tels commentaires).

5 ans après que cette stratégie ait été jugée comme non efficace, ils continuent à publier des infos Google aléatoirement. Imaginez-vous comment cela devient rapidement fatiguant d’entendre une personne parler continuellement de sa propre beauté.

Finalement il faut se rappeler de quelques données. Il y a 28 millions de petites entreprises aux USA.

Pourquoi ne pas se concentrer sur un segment en particulier, ou dans chaque post se focaliser sur un type de segment ou une localisation géographique ou quelque chose qui montre que vous ne vous en fichez pas, et puis parler d’eux ? L’approche actuelle « barbouillage » emballée dans le packaging Google ne va pas dans la bonne direction.

C’est aussi attristant que cela. La vidéo de lancement du #moisdesmediasociaux a obtenu 4 J’aime et 61 vues.

Et cette stratégie se répète sur la quasi-totalité des pages Facebook de Google. Voici celle des Adwords .

strategie de la page Adwords sur facebook

 

Et oui. Deux personne sur cette planète terre ont pensé que cela avait une certaine valeur. En fait seulement pour le premier Post. Zéro pour le second. Et zéro pour la plupart des messages publiés par l’équipe marketing Adwords

Ils ont 420 152 followers .En 2014 Adwords a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 35 milliards de $.

Ils publient tous les jours. Souvent plusieurs fois par jour. Mais quel problème l’équipe marketing d’Adwords solutionne en engageant deux personnes sur Facebook ?

Toutes les nombreuses pages Google sur Facebook échouent lamentablement au test de MoR. Ca fait mal mais Google a de l’argent à dépenser dans des activités sans valeur ajoutée.

Ce qui me fait pleurer c’est que Google est montré en exemple pour la façon de bien faire les choses.

Même si 10 petites sociétés supplémentaires ouvrent une page Facebook parce que Google en a une, et sont émulés par Google, cela fait dix sociétés envoyées dans la mauvaise direction par Google.

Cela fait mal.

Google bien entendu n’est pas la seule société B2B à exécuter cette stratégie de « Checklist » non sociale, non centrée sur l’audience, en échec au MoR test sur Facebook.

Prenez une autre grande société… General Electric …..Les ratios ApR ( N.D.T : Applause Rate-Taux d’applaudissement/AmR Amplification taux d’amplification/CoR Conversation Rate)

General electric sur FB

Zéro virgule Zéro quinze pourcent, Zéro Pourcent, Zéro virgule Zéro Zéro Un pourcent. Laissons cela partir avec l’eau du bain …

Quelle valeur pour le business et la marque a été fournie ?

GE, une autre société avec des tonnes d’argent à dépenser dans des activités sans valeur ajoutée, n’a pas vu que c’était une lubie dans laquelle il ne fallait pas se jeter. Je suis convaincu qu’il y a une armée de 20 personnes chez GE et 25 autres dans ses agences, attendant la tendance du mois, afin d’être les premiers à engager 14 personnes (au sens engagement dans la conversation sur les réseaux sociaux).Peu important si ces 14 personnes sont les bonnes cibles qui s’adresser.

Si vous ne me croyez pas … lancez demain un réseau social appelé Slapchat (et non snapchat), je vous promets que le premier compte ouvert le sera par GE, prêt à engager quiconque se présentera.

Il y a une valeur à être le premier mais je ne suis pas sûr que cela soit une stratégie Média Sociaux efficace.

Je vous invite à voir les Mesures Clé de Performance de GE et à juger par vous-même.

 

GE details

Avec 1,5 millions de J’aime (abonnés à la page) est-ce possible que 2 personnes uniquement partagent . A cause des millions de message Snapchat il n’y aurait personne qui se soucie de GE ?

Vérifiez les 2 commentaires postés dans l’extrait ci-dessus. (Commentaire 1 : Allez-vous voir faire voir GE, payez vos impôts – commentaire 2 : ce moment gênant quand General Electric pense qu’ils ont besoin d’un snapchat)

Pensez aux nombre de gens qui adorent le Foot Américain Universitaire aux USA. Des millions et des millions. 40 personnes ont « liké » l’invitation de suivre GE sur Snapchat. Le taux d’Amplification était de 1.

GE est à l’opposé du spectre par rapport à Google. Ils s’efforcent trop d’être pertinents/cools. Ce qu’il partage avec Google et les autres sociétés B2B sur Facebook, c’est qu’ils n’ont pas pensé au contenu qui apporte une réelle valeur aux personnes qui pourraient choisir de suivre la page GE sur Facebook. Il semble qu’ils n’aient envisagé rien d’autre que de parler d’eux.

Visiblement GE, ou ses agences dépensent beaucoup d’argent en produisant des vidéos, graphiques, et des écrits .Quand vous additionnez les couts, aucune chance de passer le test de MoR.

Vous être une société B2B ? Prenons TEKsystems sur Facebook maintenant regardez vos propres ratio AmR (taux d’amplification), ApR (taux d’applaudissement) CoR (taux de conversation), en prenant en compte le fait que l’algorithme de Facebook ne partagera pas votre contenu avec tous vos abonnés, voyez-vous un résultat décent ?

Votre entreprise passe-t- elle le test de MoR ?

Le problème concerne peut-être les activités B2B.Qui veut se retrouver dans son univers de travail lorsqu’il est sur Facebook ? Regardons les sociétés B2B.

FritoLay offre des produits qui touchent chaque américain tous les jours (parfois plusieurs fois par jour !).Sa page Facebook a 2,3 millions de followers. Son Taux d’AmR (amplification rate) plane à 0 ou deux. A de très rares occasions cela peut-être un nombre à deux digits ; son taux d’Applaudissement est dans les zones basses ou moyenne à deux chiffres. Son taux de Conversion est dans une zone très basse à 2 chiffres.

fritolay

Et ceci bien que le niveau de contenu indique que FritoLay ou ses agences dépensent une tonne d’argent dans la création de contenu. Le problème pour FritoLay bien sûr c’est que la terre tourne autour du soleil, pardon, le monde tourne autour de FritoLay, ainsi que l’illustre son contenu.

Vous pourriez aussi contrôler au hasard n’importe quelle marque de FritoLay sur Facebook pour savoir si elle pourrait potentiellement passer le MoR test.

Regardez Tostitos. Grosse sociétés, grands panneaux d’affichage, longs spots TV, grosse PLV magasin (posters et bannières).Les ¾ d’un million d’abonnés à leur page Facebook. Le taux d’amplification (AmR – amplification rate) de quelques-uns de leurs dernières publications : 0, 2, 19, 2,28. Leur Taux de conversation (CoR conversation rate) entre 2 et 20 en moyenne. Pour ¾ de million d’abonnés !

Pourquoi ?

Tout ce qu’ils font à longueur de journée c’est se vendre. Ou penser que Facebook est un lieud’organisation de concours. Sur un canal fait pour une audience de type SEE ou du CARE, ils exécutent une stratégie de DO.

Vous voulez voir un exemplaire de ce type de stratégie massivement improductive. Quittez l’agroalimentaire. Essaye H2O Plus sur Facebook. Si l’on en juge d’après leur contenu et leur performance on se demande s’ils connaissent la recette magique du succès sur les Média Sociaux :

Amuse-moi, Informe-moi, fourni moi de l’information Utile.

Pivotons encore plus et essayons les plus B2C des entités. Examinons Toyota on Facebook.

Toyotaa facebook

2,5 millions d’abonnés sur leur page mais petit AmR(amplification Rate) ApR (Applause Rate) et CoR (Conversation Rate).

Et le message ci-dessus est l’un des plus populaires. Comme celui qui suit …

toyota facebook 2

Certainement un meilleur résultat que pour les mesures GE. Mais transmettre au monde ce qui est vu chaque jour dans ce miroir ajoute une valeur négligeable à Toyota. Vous n’avez même pas besoin des mesures pour voir cela.

En l’absence de valeur réelle (Informer, Amuser, Fournir des infos utiles) beaucoup d’utilisateurs en profitent pour demander de l’aide ou se plaindre des problèmes qu’ils rencontrent.

toyota_facebook_3

Tout bien pensé, un niveau de performance très faible peu importe la façon de faire regarder cela. Et ironiquement, si vous cherchez sur Facebook, des tonnes de gens aiment leur Toyota. Ils partagent des histoires humaines pleines de sens. Même sur le Facebook de Toyota lui-même et les commentaires.

Cependant, la Senior Marketing team de Toyota /l’Agence/Les agents de Relations Publiques continue d’utiliser Facebook pour vendre TOYOTA (note du traducteur : les média sociaux ne sont PAS adaptés aux audiences des phases THINK et encore moins DO – c’est-à- dire aux audiences pouvant ou entrant en décision d’achat – excepté YOUTUBE pour les audiences en phase THINK)

Résultat du Test de MoR ? Triste.

Pour chaque post

Regardons les sociétés B2C et B2B qui passent avec succès le test de MoR sur Facebook.

L’un de mes exemples favoris d’une marque de grande consommation, qui est véritablement et magnifiquement sociale c’est Drinks. Ils ont 500 000 abonnés à leur page Facebook et ils battent continuellement des marques, beaucoup plus importantes .En en proportion, ils performent beaucoup mieux pour chaque post que la société aux 94 millions de fan , qui est leur propriétaire : Coca-Cola.

strategie facebook innocent - marque coca cola

Vérifiez les AmR, ApR, CoR ; Pour moi la dernière mesure est impressionnante. Des centaines de personnes engagées (note du traducteur : je suppose qu’il fait référence au 737 partage de l’Amplification Rate). Ils sont justes aussi amusants/snarky( pas trouvé de traduction)/perspicaces que la marque elle-même.

La plupart du temps leur contenu est adapté à leur public, et leur discours créé pour les faire sourire….

stratégie facebook innocent

Il n’ont pas 10 000 partage à chaque post mais vous verrez constamment un résultat positif pour les 3 mesures social ( ApR, CoR, AmR).

La marque Innocent est performante parce qu’ils répondent très bien aux deux besoins :

Distraire et donner des informations utiles.

Il est presqu’impossible de trouver un seul exemple qu’organisation B2B qui passe le test de MoR mais il y a toujours une exception à la règle. Pour moi c’est ce que réalise de façon impressionnante FLUKE sur Facebook.

Leur stratégie est de se focaliser sur INFORME MOI et donne-moi de l’UTILITE (au sens valeur).Ci-dessous un exemple de leur contenu.

fluke

Fluke a 143 000 abonnés sur sa page Facebook ; Comme vous le voyez leurs 3 ratios de Média sociaux sont performants.

Je n’ai pas parlé au senior management de Fluke depuis un petit moment, mais je pense que ce qu’ils ont très bien réalisé c’est de comprendre quel est leur public (audience) et ce qu’ils cherchent sur Facebook.

stratégie facebook gagnante

Le contenu est parfaitement adapté à leur public, dans le cas illustré ci-dessus ils essaient de fournir de la valeur afin de mieux faire leur métier. Et si possible avec des produits FLUKE. Mais le point principal n’est pas de réaliser une vente.

Voici un autre exemple de contenu qui engage et ajoute de la valeur … au-delà des cas trop communs sur Facebook tels « participez à notre concours » ou « répondez à notre quizz sur les pantalons que nous portons aujourd’hui »

strategie reseaux sociaux

Dédié aux audiences de type SEE et CARE, le contenu crée par FLUKE est dédié d’une part à la plus large audience qualifiable et aux clients super fidèles. Ils évitent à raison de focaliser sur l’audience de type THINK (Intention d’achat faible) et DO (Intention d’achat forte). Tout simplement parce que stratégiquement cela ne fonctionne pas de s’adresser aux cibles THINK et DO sur les Média Sociaux.

IL est très difficile de faire ce que font FLUKE pour le B2B et Innocent pour le B2C démontrent ici. Ce n’est pas une question d’argent. Ce n’est pas lié au nombre d’agences ou d’employés. C’est dans l’ADN de ces sociétés.

Répondant aux deux questions mentionnées au début pour FACEBOOK.

Votre entreprise devrait-elle être sur Facebook ?

Avec un taux de 0,216% d’interaction (en % des abonnés à la page), c’est provocant. (Le lien mis par l’auteur à cet endroit sur l’article n’est plus fonctionnel).A ce stade c’est une provocation et votre entreprise ne devrait pas avoir de page Facebook. Conservez l’URL mais l’laissez la page blanche, vous ne manquerez à personne en ce bas monde.

Comme entreprise vous devriez profitez de l’immense audience pour mettre en place une stratégie de publicité payante sur Facebook. Achetez de l’espace pour des publicités, des vidéos ou tout autre type de publicité disponible.

Les annonces publicitaires (payantes) dédiées aux audiences SEE et CARE sont celles qui marcheront le mieux. Mesurez leur effet tout comme vous le feriez pour tout autre annonce publicitaire sur tout autre type de support.

Les intentions concernant les audiences de type THINK et DO ne s’expriment pas sur Facebook. (Si vous persistez sur les audiences THINK et DO, utilisez les mesures de taux conversion et de conversion assistée pour bien mesurer combien c’est inadéquate de s’adresse à ces cibles sur FACEBOOK.

Quel contenu devriez-vous publier sur Facebook ?

Non. Achetez juste de la publicité. Et ciblez les audiences de type SEE et CARE.

Si vous vous entêtez publier du contenu sur votre page Facebook :

1. Faite le pour les audiences SEE et CARE et apportez DISTRACTION et fournissez de l’UTILITE (de la valeur – du contenu qui apporte une solution à une problématique )

2. ASSUREZ-VOUS que la publicité achetée à Facebook serve à booster vos publications. Organiquement vous touchez habituellement quelques pourcent de vos abonnés. Pour atteindre les autres, payez pour booster vos publications.

 


2BR02B : YouTube pour les Entreprises.

YouTube est incroyable. Toutes les statistiques sont impressionnantes. Par exemple : le nombre de personnes regardant YouTube quotidiennement est en hausse de 40% sur 12 mois cumulées depuis Mars 2014.Vous pourriez penser que toute personne supposée regarder YouTube quotidiennement le faisait déjà auparavant ! Apparemment non !

Les deux choses qui m’impressionnent le plus :

1. Le nombre brut de superstars que YouTube a créé.

Cela ne s’est produit sur aucun autre réseau social. Alimentation, Musique de comédie, Formation, Soin, choisissez votre sujet favori.

2. De l’Egypte aux évènement de Ferguson, la capacité de la vidéo à favoriser le changement. Pour le bien, parfois pas, mais c’est néanmoins générateur de changement.

Et j’ignore le fait qu’avant YouTube je ne pouvais pas passer des heures à regarder Ira Glass ou Jeremy Paxman. (N.D.T : Que dire de Peppa Pig !)

Donc c’est une plate-forme incroyable.

Examinons des exemples de ce que font des entreprises B2B et B2C font sur YouTube et répondons à nos 2 questions.

La tendance pour la plupart des business est exprimée dans cet exemple du cas Febreze.   YouTube c’est un milliard de personnes regardant des vidéos. L’idée actuelle : Nous ciblons actuellement des gens regardant des vidéos de type divertissement sur la TV. Nous avons des publicités de type TV. Continuons non stratégie de « Spray » and « Pray » (N.D.T : que l’on peut traduire littéralement par « pulvérisation » et « prions pour que cela marche »).

.strategie youtube febreze

Si vous en doutez, la petite vidéo clarifie mes propos.

Le problème pour Febreze, et tous ceux qui répliquent cette stratégie de « spray and pray », c’est que YouTube ce n’est pas de la TV. Ainsi, et contrairement à la TV, les gens en retirent du contenu de façon proactive .il y a une nature à la consommation de contenu plus « penché sur son écran » que « penché en arrière (comme dans son fauteuil devant la TV). Et contrairement à la TV, il y a une boucle de feed-back. Les gens (l’audience) à la télé peuvent vous haïr, vous n’avez aucun moyen de la savoir. Toutes les mesures sont GRPS (GRPS : Gross Rating Point : voir ici ).

febreze sur youtube : une stratégie sociale ratée

Si réellement et glorieusement vous « ennuyez » votre audience, il y a aura peut-être un article dans la presse. Sur YouTube le feedback que vous obtenez est attaché à votre contenu. Si vous avez un nombre de pouces baissés équivalent à celui des pouces levés, je vous l’assure, vous avez massivement tout faux. Il y aura des pouces baissés (n’aime pas).Même pour un contenu acceptable le nombre de pouces levées surpasse largement le nombre de pouces baissés.

Et pourquoi des gens votent pour le pouce baissé ?

Regardez les commentaires de plus près. La personne qui critique la marque a 6 pouces levés, et aucun pouce baissé .Et obtient des réponses.

Le problème avec Febreze ce n’est pas juste la stratégie de « Spray and pray ».Il est aussi dans le contenu .Quand j’ai vu les publicités pour la première fois, je me suis demandé ’il y avait « plus cliché » que cela .Le thème traditionnel de la répartition des rôles ( entre les sexes). Toutes les personnes de la même couleur de peau (c’est un spot pour le marché US) .Les femmes font bien, les hommes mal, les femmes la lessive, les hommes rien. Et plus (c’est vrai, c’est totalement dépassé ça).

Curieusement je n’étais pas le seul à faire ce constat.

les commentaires sur youtube: febreze a toutfaux

Donc Febreze a 326 091 vue pour ce spot. C’est quoi le résultat en terme de business. Il est probable que le Brand Manager considère cela comme un succès comme il ne cherche simplement qu’à être vus. Mais la marque est haïe. Est-ce qu’essayer de toucher le milliard d’utilisateurs de YouTube avec une stratégie non conçue pour ce canal valait la peine ? Et le point important c’est que chaque employé Febreze, chaque employé d’une agence Febreze (agence de communication travaillant pour Febreze) a accès à toute ces données.

strategie sociale media

Une autre vidéo ci-dessus. Regardez le nombre de pouces levés/baissés. Vous pouvez aussi regarder la collection entière. Rien dans cette collection de vidéo ne révèle la capacité de base de Febreze a appréhender les véritables force de YouTube, ni la capacité de Febreze à comprendre qu’il peuvent construire une audience captive incroyable (il dit propriétaire) sur YouTube qui rivalisera avec tout ce qu’ils font sur tout autre canal – online ou offline.

Febreze applique sur YuTube une stratégie ciblée sur le segment d’audience DO. Et là ou YouTube est fantastique c’est pour communiquer vers les audiences SEE, THINK, CARE (N.D.T : là le responsable marketing de la marque Febreze est rhabillé pour le reste de l’année ).

Une énorme opportunité manquée. Et création d’anti Febreze au passage.

Febreze bien sûr n’est pas la seule marque échouant au test de MoR.

La majeure partie du contenu de la chaîne YouTube Colgate Oral Care illustre ce qui est expliqué ci-dessus.

strategeie youtube colgate

Vous pouvez aussi vérifier les chaines YouTube Brésilienne, Mexicaine, Indienne, Philippine, Australienne, Anglais, ou d’autre ci-dessus à droite. Toutes à côté de la plaque.

Et il y a d’autres exemples sur tout le spectre des business possibles ; Vous pouvez utiliser le même filtre pour mesurer leur impact.

Le TidePods : Waitress commercial sur YouTube.41 pouces levés, 17 abaissés. C’est un bon indice, même sans lire les commentaires, même s’il y a 4,6 million de vues ( sur le marché US je pense). Ignorez les commentaires. Si les gens ne peuvent même plus être dérangés pour voter pour ou contre votre contenu, quel est le but de toute cette gesticulation.58 commentaires par les 4,6 millions abonnés à la page. Quatre million six cent mille. Au moins essayez de provoquer plus de haine !!.Ou mieux, faites quelque chose digne de réaction et de partage sur un canal (YouTube ) qui est génial pour cela.

Liberty Mutual Insurance (plus de lien). 605 000 vues, 213 pouces levé, 248 baissés. Et les commentaires en retour .C’est une stratégie sous-optimale .Il ne s’agit pas juste de pousser vos spot TV sur le canal YouTube (alors que vous pourriez créer des magnifiques alternatives facilement).Il s’agit de cette stratégie « moi seul » et « moi en premier » qui prévaut largement dans les sociétés commercialisant sur le modèle B2C . Voici quelques exemples ; Bank of the West, Kroger, HP, Sprint .Oh, et Finish #déchirant.

Changeons et regardons des exemples de sociétés B2B

Durant les derniers mois, 146 vidéos ont été téléchargées sur la chaine YouTube de CISCO . Le nombre le plus élevé de vues est de 3 794 ! Et en fait il n’y a que 3 vidéos sur les 146 qui ont dépassé une audience à 3 chiffres. Le nombre moyen de vues est à 150.

Prenez en considération le fait que …. Cisco c’est plus de 150 immeubles ici dans la Vallée (La Silicone Vallée bien sûr). Chacun de ces buildings est occupé par des centaines de personnes. Et pas plus de 150 vues en moyenne. Certains de ces contenus semblent être des films chers et ciselés par les agences de Cisco. Qui elles bien sûr,comptent bien plus de 150 employés. Cela implique que même les gens produisant les vidéos de Cisco ne les regardent pas.

Alors, cela sert à quoi d’être sur YouTube.

exemple cisco

Et Cisco a 25 autre chaines pleines de vidéos. Et sur beaucoup de ces chaines, des vidéos qui dépassent rarement une audience à deux chiffres (EX ; vérifiez pour Cisco Switzerland ).

Est-ce que Cisco exécute simplement la stratégie « Checklist » sur YouTube ? Nous sommes une entreprise. Nous devons télécharger des vidéos sur YouTube. Non, Non, cela ne fait rien si personne ne les regarde, que les personnes qui les trouvent aient de la valeur (trad à revérifier) CISCO se distingue tout particulièrement dans la façon de sous utiliser une plate-forme avec plus d’un milliard d’utilisateurs engagés mensuellement, passons en revue le canal ( YouTube).

Le problème. Les sociétés sur le modèle B2B utilise YouTube (et Facebook ci-dessus, et trois autres Media Sociaux) comme leur chaine de Relations Publiques. Cela comprend des spots publicitaire TV, des news room, obligatoirement les discours et interviews des CEO, des infos denses sur les produits et bien plus de choses.

Si vous prenez du recul par rapport au miroir, et réfléchissez à votre business model, il s’agit de vos clients et pas de vous. Les sociétés en B2B ne prennent généralement pas en compte l’intention du client (son niveau d’intention par rapport à a décision d’acheter et l’achat).Elles ne s’occupent que d’une chose : elle-même. YouTube est le meilleur canal pour les segments « L’audience qualifiée la plus large à qui s’adresser » (SEE), « l’audience avec une intention d’achat faible » (THINK), et vos « clients super fidèles » (CARE).Le contenu qui informe, distrait, fournit de l’utilité (de la valeur) est celui qui répond le mieux à ces différents niveaux d’intention.

Prenons en exemple quelques sociétés B2B qui répondent au paragraphe ci-dessus.

strategie youtube

J’aime Galco Industrial Electronics’ G-TV channel, elles utilisent parfaitement les forces de YouTube.

Galco est un distributeur de composants électriques et électroniques .Sexy !

Vous pouvez voir dans les vidéos que Katie Nyberg n’est pas seulement un expert, elle est aussi passionnée. Pendant qu’elle semble juste faire on job ici, elle rend l’enseignement de «  l’Electronic Sounder SLM 700 Modular »bien plus amusant.

Les copies d’écran ci-dessous vous donnent nue perception de la stratégie de contenu GALCO sur YouTube …

de l'émotion sur youtube

Ils sont juste sous les 10 000 abonnés, et Cisco en a 117 000, vous remarquerez que sur presque toutes ses vidéo GALCO a plus de vues que Cisco.

Autre comparaison. TechwiseTV est un truc Cisco sur YouTube .Le dernier épisode, très propre, très fini, très bien produit , a 125 vues, aucun pouce levé ou baissé. Les gens ne sont même pas suffisamment dérangés pour pouvoir le haïr. !!

C’est incroyable. Vous répondez aux intentions de votre public et il se montre et s’engage.

 

Et pour vous montrer que des sociétés B2B, même les plus « ésotériques » , peuvent faire plus que de la relation publique, voici FANUC America Corporation.

stratégie B2B sur les réseaux sociaux

La plus part de leur contenu s’adresse à la cible CARE. Une petite portion s’adresse à la cible THINK.

La plupart de ses robots sont des choses cool qui ne vous intéressent sans doute pas. Mais il y a une vidéo cool à regarder ; un robot qui découpe un gâteau en parts et l’emballe.

Ça c’est pour le segment B2B.Pour le segment B2C, il y a une foule de super exemples. En voici 2 dont j’ai l’expérience.

J’aime la cohérence et jolis efforts de Carphone Warehouse sur YouTube.

Ils ont finement choisit de se focaliser sur les segments SEE et THINK, et ils s’y prennent très bien pour informer et fournir de l’utilité. En voici un très bon exemple ; La comparaison du Nexus 5x et Nexus 5 . Je ne suis pas sûr de voir leur contenu SEE (distrayant) des dans les vidéos de Kaith Lemon. Mais peut-être s’agit-il d’un truc Britannique 🙂 ;

La chaine YouTube de Air New Zealand est un exemple d’un autre type

Leur page YouTube customisé a un style sympa. Vous pouvez voir la dernière vidéo, vous pouvez voir

le bandeau qui donne accès à plus de pages de vidéos et dans la partie inférieure de la page il y a toujours le bandeau d’accès aux destinations desservies par Air New Zealand. Vous pouvez les rechercher directement sur YouTube.

air new zealand

Ce qui est remarquable chez Air NewZealand c’est qu’ils n’ont pas les vidéos évidentes comme celles qui traitent de la sécurité, c’est qu’ils ont également des vidéos adaptés juste pour YouTube. Ils ont fait des extensions à leurs spot TV pour YouTube (unique sur YouTube par exemple celle des Hobbits) et bien plus encore.

Ils ciblent les audiences SEE et THINK, 2 des cibles à privilégier sur YouTube.

Quasi impossible de battre Air New Zealand sur YouTube ? Je pense que WestJet est meilleur.

super strategie youtubeJe vous encourage à réaliser la même chose sur votre chaine YouTube.

WestJet me réchauffe le cœur pour leur stratégie de contenu ci-dessus, mais aussi pour une chose qu’ils font remarquablement bien.

WestJet réalise ce genre de vidéo « big bang ».Leur dernière c’était WestJet Christmas

Miracle. Fabuleux.42 millions de vues. Beaucoup de sociétés font cela. Des Big Bang . Puis ils font le Big Bang suivant. Ou alors le Brand Manager a une promotion, il passe à autre chose et il n’y a pas de continuité.

WestJet est unique. Ils ont une stratégie big bang et cela marche. Et en plus ils créent de façon persistante du contenu quotidien sur YouTube pour les cibles SEE, THINK et CARE. C’est rare. Les sociétés sont rarement aussi engagées, et comprennent rarement ce que cela veut dire construire une audience dédiée à leur marque. Et leur créativité ne se limite pas à une seule astuce (donner des voyages gratuits pour Noël). La plupart des marques se limitent à leur stratégie big bang.

Un autre exemple B2C. Absolut fait un super boulot.

Pour finir, si vous voulez faire encore mieux (c’est possible), allez voir l’excellent All Things Hair Uk. Leur stratégie c’est d’être propriétaire de la conversation au sujet des cheveux sur YouTube. Voici mon article sur six choses qu’ils ont fait de façon différente, réellement différente.

C’est un exemple de la meilleure stratégie que j’ai vu exécutée par une grande société sur YouTube.

C’est juste une parmi l’ensemble des choses intelligentes qu’ils font. Le gadget sur la droite de l’écran détecte mon heure locale, la température locale et le temps qu’il fait. Sait qu’il pleut à cet endroit. Et vous adresse un lien sur «  laisser votre style éclairer un jour pluvieux » #omg (je suppose que le # c’est Oh My God)

Télécharge des vidéos sur YouTube ce n’est pas suffisant. Vous devez avoir une stratégie d’acquisition organique et payante.

REI, par exemple, a un contenu YouTube incroyable. Cependant personne ne le regarde.

Vous ne pouvez pas vous contenter de publier du contenu sur YouTube et d’attendre que votre audience arrive. Vous devez avoir une stratégie pour attirer votre « Audience qualifiée la plus large à qui s’adresser (SEE) » sur votre chaîne. (True View, Publicité, SEO sur les recherche des cibles SEE/CARE).Vous devez investir pour inviter vos clients actuels (CARE) ; Vous devez mettre en place une stratégie pour les convertir en abonnés, plutôt que de rechercher à empiler une quantité de vue sans valeur. Vous devez construire une audience propriétaire et engagée avec votre marque. A un certain point les abonnées fournissent les 100 000 vues supplémentaires, vous devez seulement vous préoccuper de comment capturer les 100 00 suivants.

Un autre exemple à moindre échelle c’est Colgate ‘s attempt at Tooth Tube.Les vidéos auraient pu avoir de la valeur , mais elle ont été téléchargées et oubliées. Elles ont 10 000 vues ou moins ;

Répondons aux 2 questions du début pour YouTube.

Votre entreprise doit elle être sur YouTube ?

YouTube présente une opportunité à part pour les sociétés B2B et B2C de construire une audience propriétaire, plutôt que de la louer pour de la publicité télé, magazine ou journaux.

Il faut faire attention au fait la stratégie qui consiste à télécharger des vidéos et attendre que le monde découvre votre gloire n’est pas la bonne (il dit terrible) Vous devez avoir une stratégie d’acquisition organique, gagnée ( earned ) et payante. Si vous ne pouvez pas investir dans ces 3 aspects, c’est mieux pour vous d’éviter YouTube.

Pour la stratégie d’acquisition payante, essayer d’éviter les années d’habitude de pub TV. Evitez les les critères de segmentation démographique et « psychographiques ».Sur YouTube vous avez la notion d’intention. Utilisez la notion d’intention d’achat pour cibler vous dépenses d’acquisition d’audience.

Faire tourner vos spots TV sur YouTube est loin d’être la stratégie la plus adaptée ( il dit sage). Voir ce qui a été dit ci-dessus.

Quel contenu publier sur YouTube ?

IL faut cible les segments SEE, THINK, CARE en termes d’intention d’achat.


2BR02B : Google+ pour les entreprises

Il y a beaucoup de bonnes raisons pour un particulier d’être sur G+ mais il n’y a actuellement aucune raison pour aucun business d’être présent sur G+.

Il serait mieux d’attendre et observer l’évolution de ce produit (G+) pour les 12 prochains mois.


B2BR02B : Pinterest pour les entreprises

Voici le visuel qui a inspiré la publication de mon article sur la question pourquoi une entreprise devrait être sur Pinterest.

pinterest pour les entreprises

Il n’y a absolument aucune question sur le fait que Pinterest soit un phénomène. Pour des catégories comme Alimentation et Boisson, Déco, Mode les 100 millions d’utilisateur actifs mensuels trouvent une immense inspiration. Les utilisateurs sont des femmes à 81% et le nombre d’utilisateurs homme est en croissance.

Plus récemment Pinterest a partagé le fait que 70% de ses utilisateurs s’engagent en sauvegardant ou en cliquant sur quelque chose. Le connait un certain nombre de personnes qui vivent pratiquement sur Pinterest. Ils contribuent par une quantité importante de contenu et consomment de façon vorace.

Nos questions pour les entreprises sont les mêmes : devons-nous être sur Pinterest, et que devrions nous publier ?

Regardons des exemples B2C et B2B

Commençons avec une société qui peut être l’exemple parfait, L’Oréal Paris. J’adore cette marque

Voici leur présence sur Pinterest .

pinterest marque beauté

Leur nombre total de followers est de 673, 1 600 épingles sur 20 tableaux.

Ils ont plusieurs tableaux qui ciblent initialement les segments SEE and CARE, bien qu’il y ait des éléments de contenu ciblant le segment DO ou des CALL to ACTION disséminés.

Tout comme les autres Media Sociaux il est possible de mettre en place 3 ou 4 mesures :

Ratio d’Amplification (  réépinglage) , Ratio d’Applaudissement ( les j’aime ) et  la valeur Economique.

L’Oréal à 7 700 followers. Un petit nombre pour une société d’une telle taille. Ses tableaux transmettent une information inspirante, proche de répondre aux intentions du segment CARE.

strategie reseaux sociaux

Comme vous pouvez le voir 6 900 followers. La plupart des épingles sont ré épinglées 50 fois, avec 10 j’aime ou moins.

Est-ce un niveau suffisant d’engagement ayant de la valeur pour l’Oréal, compte tenu de tout ce qui est engagé dans le marketing digital par ailleurs.

Allez voir BCBGMAXAZRIA on Pinterest. Beaucoup plus de followers.125 000. Si vous regardez leur tableau Front Row Seat AT NYFW, vous verrez un niveau d’engagement aussi bas que l’Oréal) .Moins de 40 réépinglage, moins de 10 j’aime par épingle.

Même Target avec ses 338 000 followers, sur son tableau Epic Halloween avec 89 épingles, montre un moyen de 23 réépinglage et 10 j’aime.

Si vous passez sur le B2B, voici la présence de Cigna Assurance sur Pinterest.

B2B pinterest

C’est super ils sont exténuent focalisés à aider les gens à rester en bonne santés .C’est merveilleux (dans le texte ) Cela apporte des solutions au segment de type SEE. Cela correspond pile a Pinterest.

Leur nombre total de followers est de 673, 1600 Epingles sur 20 tableaux.

Il suffit de regarder les tableaux de Salad Bowl Monday pour voir que Cigna investit de l’argent pour produire du bon contenu de qualité professionnelle. Mais les taux d’engagement sont très bas. Peu à pas d’engagement, et un très petit nombre de « réépinglage » (quand il y en a).

Il est commun de voir des sociétés B2B attirés par les 100 millions de MAUs (Monthly Active Users- Utilisers Actifs Mensuels) de Pinterest.

Un autre exemple IBM

La raison pour laquelle IBM est sur Pinterest n’est pas claire. Ils ont peu de followers et un faible niveau d’engagement.

Par exemple le Cognitive Cookbook comporte 46 « épingles, la plupart à zéro réépinglage (ou juste2) .IMB Design Board que l’on pourrait considérer être mieux adapté aux audiences de PINTEREST a au plus un réépinglage et /ou un j’aime sur chacune de ses épingles. Peut-être moins que ce qui serait nécessaire pour passer le MoR test.

Répondons à nos deux questions du début pour Pinterest.

Votre entreprise dit-elle être sur Pinterest ?

Pour les entreprises B2B, la réponse est assez directe : prenez votre argent et faite beaucoup de ce

qui est mentionné dans les 6 points au début de ce post.

Pour les sociétés B2C, pour certaines catégories, la présence organique peut avoir une certaine

valeur. Vérifiez ce que font vos concurrents. Par exemple David’ Bridal ou Lowe’s ont toutes les deux

un niveau d’engagement très bas mesuré par les réépinglages et les j’aime (je n’ai pas leurs données

de vente mais chaque réépinglage devrait générer un énorme niveau moyen de valeur de

commande pour avoir un justification)

Pour les sociétés B2C dans les tableaux les plus populaires de Pinterest (comme celles mentionnées

ci-dessus) utiliser le levier des Epingles Sponsorisées ou des Epingles achetables peut être un

excellent moyen de monétiser les intentions THINK et DO exprimées sur Pinterest (vous pouvez le

mesurer en utilisant les taux de conversion assistés ou les taux de conversion).

Si vous voulez vous focaliser sur donner l’inspiration mais également vendre des produits, je

recommande la stratégie de type HOUzZ, plutôt que Pinterest. Il y a beaucoup d’autre société de type

HOUZz pour différentes catégories (de produits et service je suppose).

Quel contenu publier sur Pinterest

Si vous choisissez d’avoir une présence organique sur Pinterest, focalisez-vous sur les segments

THINK et CARE.

Si les mesures AmR (taux d’amplification – de partage) et ApR (taux d’applaudissement – de j’aime) le justifient, ( c’est-à- dire indiquent un test de MoR positif), vous devriez poursuivre votre présence sur ce média.

2BR02B : Twitter pour les entreprises

Twitter, le premier média social que j’ai aimé.

Ce qu’est actuellement twitter n’est pas clair, ils sont dans une réflexion importante actuellement.

Les 12 prochains mois seront intéressants.

Twitter a au niveau global 270 millions d’utilisateurs actifs, avec un taux de pénétration de 16% sur la population US. Il est réellement fabuleux comme News Breaker du web. Si vous suivez un nombre comptes gérables, et être bon pour le « désherbage », alors c’est un moyen de savoir que vos amis, les gens trouvent d’intéressant, sont en train de lire et de recommander.

Changeons l’ordre d’analyse et examinons d’abord Deloitte.

Possible d’être plus B2B que Deloitte ? Je pense que non. Deloitte totalise 267 000 followers sur twitter, ratio plutôt élevé. Voici les sujets qu’ils twittent…

Comme vous pouvez le constater, Deloitte peine à atteindre un nombre à deux chiffres pour le Taux AmR (amplification rate – nombre de retweet) et le taux ApR (Taux d ‘applaudissement , favoris) ou Si vous cliquez sur le les tweets ci-dessus, ou (cliquez sur l’indicateur d’heure du tweet)(voir ici pour

le time stamp )vous pouvez voir le la quantité de conversation qu’ils favorisent. Pour la plupart des tweet de Deloitte’s ce nombres est de zéro.

Twitter est à dédié à l’audience de type SEE, et potentiellement, un petit peu pour l’audience CARE .Il s’agit d’abord de s’adresser à l’audience de type SEE l’audience qualifiée la plus large à qui s’adresser.et de leur livrer un message de valeur.

Le compte global de Deloitte ou US, la plupart du temps se regarde lui-même et parle de ce dont il se préoccupe. En conséquence son public de followers ne prend pas soin de la majorité de choses dites par Deloitte sur son compte twitter. Pour son compte US , il n’est pas inhabituel de voir des tweet avec zéro retweets ou favorisés.

Deloitte ne semble pas investir beaucoup sur twitter, et même avec ce niveau d’engagement bas ils ne passent probablement pas le test de MoR. Il y a littéralement 50 autres choses que Deloitte peut faire pour avoir un impact 10 fois supérieur à ce qu’il a sur tweeter.

Comme toujours, un autre exemple pour vérifier l’efficacité ou le manque d’efficacité, c’est General Electric.Ils sont sur tous les média sociaux qui existent sur cette planète 🙂 .Vous verrez sur GE’s tweeter présence les taux AmR et ApR passent rarement 15.Un Cinq. Leur nombre de followers est de 382 000, divisez 15 par ce nombre. Ça c’est votre efficacité, valeur. Pas de discussion au sujet du résultat du test de MoR.

Un exemple supplémentaire d’une autre industrie LogMein….

Un profil très différent, un focus sur une audience très différente, et cependant le même résultat.

Dans la plupart des cas des zéros au niveau des ratios, et de temps en temps le nombre un. Echec au test de MoR.

Si vous passez le paysage B2B pour twitter, vous verrez ce modèle se répéter : échec rapide au test au test de MoR.

Passons au B2C et analysons les performances

Le compte twitter d’Expedia est bien pour commencer. Si Tweeter correspond parfaitement à l’audience de type SEE, le compte EXPEDIA devrait être l’exemple parfait.

Expedia reste focalisé sur les vacances et les voyages (tout le monde s’attend à ça) La plupart de leur contenu (ci-dessus, ci-dessous) s’adresse à une audience de type THINK (l’audience qualifiée la plus large avec faible intention d‘achat) et un peu à l’audience de type DO, (l’audience qualifiée la plus large avec l’intention commerciale forte)

En résultat les mesures AmR (Amplification rate – taux de retweet) est proche de zéro et l’Apr ( Applause rate, taux de favoris) un peu mieux mais rarement au-delà d’un nombre à deux chiffres.

Un petit nombre d’engagement pour la cible de type DO, mais les nombres ne justifient pas de passer le test de Mor étant donné la taille d’Expdia et le grand nombre de gens qu’ils touchent chaque jour avec les intentions de type THINK et DO. Ce qui est triste c’est de voir l’absence de réponse de la part du compte, même quand des gens recherchent l’inspiration…

Il y a des exceptions bien sûr. En voici un exemple pourExpedia. Si c’est ce qui marche, pourquoi la plupart du temps Expedia publie des choses qui ne fonctionnent pas.

En parlant du thème du voyage, on peut regarder mon hôtel Hilton favori.

Voici leur présence sur Twitter … beaucoup de demandes pour constater combien la chaîne Hilton est cool (communication sous l’angle Relations Publiques plutôt que s‘adresser au segment SEE).

Comme vous pouvez le voir, le chiffre public que tout le monde peut voir, incluse l’équipe Media Sociaux du Hilton, sont les niveaux des nombres à deux chiffres, ou à un seul chiffre .Vous ne pouvez pas voir le ratio de Conversation (CoR) ci-dessus mais cliquez sur n’importe quel tweet au hasard, il est habituellement à Zéro.

Alors pourquoi HILTON est sur Tweeter ?

En réalité, ils ne sont pas uniquement sur Twitter, ils sont aussi sur Périscope (Ils sont les GE du monde B2C :)).J’ai regardé les plus récents alors que je faisais des recherches pour cette publication…

J’étais connecté en Wi-Fi mais la vidéos que était à 33 ,5 kps environ qualité 1999 ( ?) et le merveilleux Hiltonien( ?) déambulant autour de l’hôtel en pointant de choses ( il parle du type qui fait le Vine avec son mobile) . Quel problème Périscope solutionnait pour Hilton, ça ce n’était pas clair.

N’est-il pas possible de voir des photos de la piscine et de la zone d’entraînement de l’hôtel Hilton Beverly sur leur site ? Ou une vidéo de qualité acceptable sur leur site YouTube ? Ou alors cette visite était-elle faite spécialement faite pour une poignée de spectateurs préparant leur visite en Californie du Sud et regardant le flux en live. Quelle valeur cela apporte-t- il à l’hôtel Hilton ? (même d’un point de vue de la politique de marque ?)

Changement de braquet avec une société au 1,720 millions de followers ? Target ….

Sur un canal  dédié à une cible de type SEE, Target exécute une stratégie de type DO.

Le résultat de ce contre-sens apparait clairement dans les mesures AmR (amplification rate) et ApR (applause rate) que vous pouvez calculer ci-dessus. La plupart du temps toujours zéro point zéro quelque chose. Excepté pour le tweet Calum Hood. Plus de Calum s’il vous plait.

Bien sûr ce ne sont pas les seuls exemples de société B2C avec un échec au test de MoR.

Regardez Urban Outfitter sur Twitter. Ou Old Navy .Ou Skechers USA (le taux moyen d’amplification (RT) ? 2 ! Le taux moyen d’applaudissement (favoris) 5 ! Ou le gagnant de la plus faible compréhension de la raison d’exister des Média Sociaux : WrangLer Jeans (proche de zéro sur la plupart des mesures).Et cependant ils sont partis sur Vine !

Pas convaincu. Essayer de voir pour n’importe quelle marque de Kellog.Pop-Tarts est une marque qui devrait avoir la communication sociale dans son ADN.  Ils tweetent chaque jour, malheureusement, ils prouvent que non. Allez aussi voir Kellog’s Krave (ne cliquez sur aucun de ces 3 liens tous 404).

Même l’impressionnant NIKE devrait repenser ce qu’ils essaient de faire avec leur participation organique sur twitter. Avec leur 4 millions de followers, le mieux qu’ils puissent faire en ratio AmR est 150 (amplification rate – Share) et ApR (Applause rate – taux de j’aime) est de 450. Réfléchissez à cela. Vous avez la possibilité, sur le papier, d’engager et d’attirer l’attention de 4 millions de personnes. Ils font cela pour un résultat de 150/450. Peut-on parler de succès ?

Nike doit –il continuer à twitter parce qu’il se trouve que ces 150/450 sont les clients les plus influents ? Les plus gros acheteurs ? Des Superstars ?

Je sais, cela semble fou ,mais donnez-moi 60 secondes. Faites le vide dans votre tête. Et pensez-y

Si c’est trop difficile de penser au cas NIKE, essayez COKE .Qu’accomplissent-ils avec 3,12 millions de suiveurs, utilisant peut-être 5% de l’investissement qu’ils font dans leur stratégie twitter.

Et, si les méchants Coke et Nike sont dans des valeurs si faibles de performance … que dire des autres ? et des marques de bien plus petite envergure.

Répondons aux 2 questions posées initialement pour Twitter :

Notre entreprise doit –elle être sur twitter ?

Et à moins que vous cibliez les journalistes ou d’être un gourou des Média Sociaux , le ROI d’achats

d’ offres publicitaires sur twitter est faible.

Quel contenu devez-vous publier sur twitter ?

Si vous êtes une exception à la règle pour un business B2B et B2C qui passe le teste de MoR … il faut

cibler l’audience de type SEE (la plus large audience qualifiée à qui s’adresser) (Bien que la difficulté

de la trouver est la raison pour laquelle vous ne devrez pas être sur twitter.)

2BR02B : Instagram pour les entreprises.

Le Réseau social que j’apprécie LE plus actuellement.

Il y a juste quelques mois Instagram avait 300 millions MAUs (Monthly average Users-Nombre Moyen d’ Utilisateurs Mensuels ), il en a 400 millions à ce mois .Les utilisateurs quotidiens actifs sont aux alentours de 74 millions , un nombre impressionnant.70% des utilisateurs sont hors US (contrairement à Pinterest). Peut-être le plus impressionnant Instagram revendique avoir le taux le plus élevé d’interaction avec les marques , avec le pourcentage de fans d’une marque à 2,26% ( à clarifier ) ; Cela a chuté depuis 2014, ce taux était alors de 4,21 %.Mais prenez en compte le fait que ce nombre sur Facebook est de 0, 21% et Pinterest est à 0, 04%.

Une remarque concernant nos mesures standards. APR (Appaluse Rate – taux d’applaudissement ou de j’aime) et CoR (taux de conversation) existent sur Instagram. Mais le concept de Taux d’Amplification ( AmR) n’existe pas réellement sur Instagram , bien que les moyens de l’obtenir soient en place. Comme aucune URLs et clicks sont  disponibles et possibles (sauf si vous recherchez la bio  et que le lien soit cliquable), le concept de valeur Economique n’existe pas.

Examinons quelques exemples B2B et B2C.

Dolby assure le marketing de sa marque auprès de nous consommateurs finaux, pour nous inciter à demander des équipements équipés de dispositifs Dolby, mais la plupart des ventes se font à  d’autres entreprises ( modèles B2B je suppose avec communication ciblée sur l’utilisateur final pour le transformer en prescripteur )

Voici leur profil Instagram

stratégie instagram

Sur les 2 296followers d’Instagram, l’engagement des d’environ 50 j’aime (ApR) et presque aucun commentaires ( CoR)

Il y a de temps en temps un commentaire, pas clairement établi que ce soit le type d’audience que Dolby veuille avoir.

commentaire instagram

Vous pouvez comparer leur niveau de performance avec mon propre compte Instagram. Entreprise contre simple particulier.

instagram d'avinash

Cela vous aide à comprendre à qui s’adresse potentiellement Instagram.

Une autre entreprise B2B, B2C que nous avons examiné : c’est Dell

stratégie dell instagram

Dell a 52 000 followers sur Instagram, pour 659 publications. Le taux ApR (Appaluse Rate) est d’environ 500 .Le CoR entre 5 et 40 , bien que plus près de 10.

Prenez en considération la taille de DELL, ses activités marketing, je vous laisse imaginer le nombre d’emails DELL envoie chaque jour. Si tous ces gros nombres sont une façon de parler de DELL au gens, quel serait la bonne raison pour être également sur Instagram.

Il y a trop d’exemple B2C, regardons en un pour lequel on s’attend à un haut niveau d’engagement,

pinnaclevodka

Ce n’est malheureusement pas le cas.

C’est le problème de vente encore (vouloir se vendre) .Est-ce que les visuels ci-dessus sont une communication sociale ? Et c’est un produit social !

Instagram est un canal qui s’adresse à l’audience de type SEE. Et uniquement cette audience.

Cependant, ce qui est unique dans ce cas c’est que si vous êtes réellement bon, véritablement bon, il se peut que vous rassembliez votre plus grande audience à qui vous adresser et pas uniquement la plus grande audience qualifiée. Et, dans ce cas, c’est une bonne chose.

Et devinez qui est la société suivante.

Et oui, GoPro

Belle marque, avec un avantage propre à pouvoir briller sur Instagram, Avec presque 7 millions de visiteurs, et un magnifique taux ApR et encore meilleure taux CoR, elle réussit vraiment bien à son niveau.

Un bel exemple de business B2B c’est Mailchimp. On pourrait penser qu’une organisation vendant des solutions d’email marketing ne soit pas très créative. Vous auriez tort de penser cela.

Mailchimp une stratégie SEE presque parfaite ? (et un peu de stratégie CARE), ses taux ApR et CoR le reflètent bien.

Une des choses les plus intelligentes que vous verrez sur leur compte c’est la présentation de leurs employés. Beaucoup de sociétés font cela. Mailchimp le fait de façon unique. Ils vous en disent un peu sur la personne, mais comme vous pourriez vous y attendre sur Instagram, c’est la photo qui prend la part du lion …

Très créatif, très intelligent, parfaitement adapté à ce canal.

Répondons à nos 2 questions du début sur Instagram

Notre entreprise doit –elle être sur Instagram ?

Oui et Non

Le media ne semble pas adapté au modèle B2B. Vous échouerez au test de MoR.

Pour les sociétés B2C, si vous avez un avantage intrinsèque comme GoPro, Bonobos, Adidas, Virgin

America, Instagram est un super media pour les stratégies ciblées sur les audiences de type SEE.

Si vous n’avez pas cet avantage intrinsèque, vous échouerez probablement au test de MoR.

Instagram a une stratégie publicitaire limitée (image, vidéo, publicités en carrousel) Si vous en

achetez vous pouvez augmenter le nombre de followers sur votre compte Instagram.

Quel contenu publier sur votre compte Instagram ?

Si vous être sur Instagram, ciblez l’audience de type SEE avec un focus spécial sur la créativité.


Voila

Notre quête est finie.

Les média sociaux sont encore dans leur enfance. Il semble clair qu’ y aller uniquement pour la taille de l’audience est une stratégie d’échec. J’espère que les recommandations de cette publication vous permettrons de dépenser vos budgets marketing de la façon la plus efficace possible

Etre dans l’enfance signifie que les choses vont croître, change, s’effondrer, évoluer avec toutes les types de phases. Tant que vous vous rappelez les « considérations d’ordre supérieur » exposées au début de ce billet, indépendamment de mes recommandations plus spécifiques, vous serez capables de prendre les meilleures décisions pour votre société.

All the best.

 

 

Article original : http://www.kaushik.net/avinash/social-media- marketing-success- guide-businesses/

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *